Entretien des plaquettes de freins : Le reflexe sécurité et économies.

Votre pédale de frein est trop dure, trop molle, donne des à-coups ou s’enfonce jusqu’au bout. C’est que votre système de freinage est défaillant. Suivez les conseils de l’expert pour identifier les problèmes, anticiper la casse et éviter les frais de réparation.

Quand faire contrôler votre système de freinage ?

Quand contrôler les plaquettes de freins ?

Il est conseillé de contrôler vos plaquettes tous les 20 000 Km.

Quand changer les plaquettes de freins ?

Les plaquettes subissent une usure naturelle et pour vous prévenir d’une usure excessive un voyant orange s’allume sur le tableau de bord de votre véhicule. Ce voyant s’affiche à titre préventif et vous disposez d’environ 300 Km pour rejoindre un garage automobile pour les remplacer.

Quand remplacer le liquide de frein ?

Il faut remplacer son liquide de frein tous les 2 ans Il permet de transmettre la pression exercée sur la pédale. Il est conçu pour résister à de très fortes températures et donc d’éviter tout risque d’ébullition. Malgré tout, le temps altère ses propriétés et crée de l’humidité qui réduit son efficacité.

D’autres causes peuvent être à l’origine d’une défaillance de votre système de freinage et les voyants lumineux ne vous seront d’aucun secours. Heureusement, des petites astuces vous permettent de reconnaitre ces défaillances.

Vous pouvez continuer de rouler environ 300 Km.

Danger immédiat !
Arrêtez votre véhicule en toute sécurité et appelez un dépanneur.

Simple oubli, Desserrez au maximum votre frein à main.

Dysfonctionnement de votre ABS. Evitez les freinages brutaux.

Comment reconnaitre les signes d’usure des freins ?

Nous allons détailler les différents signes de défaillance pour vous aider à diagnostiquer et anticiper les éventuels désagréments.

Que faire si ma pédale de frein est dure ?

Si votre pédale est dure, cela peut indiquer un dysfonctionnement de vos aides au freinage. En cas de problèmes avec l’assistance d’aide au freinage d’urgence (AFU) de votre véhicule, la pression exercée par votre pied sur la pédale de frein n’est pas assez efficace et la distance d’arrêt est rallongée.

Pour l’ABS, la majorité des véhicules disposent d’un voyant d’alerte. Si ce n’est pas le cas, vous observerez une décélération différente de l’une de vos roues. Pas de danger imminent pour votre système de freinage. Redoublez tout de même de vigilance !

Par ailleurs les difficultés à enfoncer votre pédale de frein peuvent indiquer :

  • Un piston qui ne fonctionne pas correctement,
  • Une canalisation encrassée
  • Une garniture de freins beaucoup trop grasse.
Que se passe-t-il lorsque la pédale de frein s’enfonce trop ?

Vous enfoncez la pédale de freins avec la sensation qu’elle ne s’arrête jamais. Cela est peut-être lié à une usure des garnitures ou mâchoires de freins. Ce sont des plaquettes montées sur les tambours, généralement situés à l’arrière du véhicule.

Pourquoi ma pédale est élastique ou ramollie ?

Le liquide de freinage est certainement en cause. Il peut s’agir d’un problème de pression ou d’une bulle d’air dans le circuit.

Ma pédale de frein va jusqu’au plancher ou fait des à-coups

Si les freins atteignent le plancher, c’est qu’il s’agit d’une fuite hydraulique. Si la pédale de frein s’enfonce par à-coups c’est qu’une plaquette est obstruée ou un tambour mal positionné. Enfin si le frein chauffe, ce sont soit le frein à main soit les pistons qui sont bloqués.

Entretenir mes freins pour plus de sécurité et d’économies

Comment réussir le contrôle technique pour mes freins ?

Le contrôle technique est particulièrement sévère au niveau du freinage. L’état de vos plaquettes est donc primordial. Tout est contrôlé en détail. Un freinage défectueux ou une simple dissymétrie des freins est soumis à une contre-visite.

Changer mes plaquettes de freins moi-même. Quelles conséquences ?

Changer ou démonter soi-même ses plaquettes de freins n’est pas sans conséquences. En cas d’accident vous serez directement responsable si le système de freinage est défectueux et l’assurance ne vous remboursera pas même si vous n’étiez pas responsable de l’accident !